Conservativa
Conservativa

Dentisterie conservatrice

Elle traite du diagnostic, de la prévention et du traitement des caries dentaires, dont les principales causes sont les bactéries, l’hygiène buccale et la nutrition.

Comment savoir s’il y a des caries ?

La carie se développe d’abord par une petite érosion de l’émail superficiel et arrive ensuite dans la dentine, le tissu à l’intérieur de la dent, et si elle n’est pas traitée à temps, elle peut atteindre la pulpe, le nerf de la dent, entraînant des douleurs et la nécessité de procéder à un traitement de canal ou à la dévitalisation de la dent. C’est précisément pour cette raison qu’il est important de diagnostiquer les caries lorsqu’elles sont encore à un stade précoce : la méthode la plus précise consiste à prendre deux petites radiographies des dents (ailettes) qui permettent au dentiste de détecter les caries entre une dent et la suivante, aux endroits où les dents se touchent, autrement à peine visibles à l’œil nu.

Comment traite-t-on les caries ?

Si une carie est présente, elle est retirée, le tissu endommagé est nettoyé et la dent est reconstruite avec un matériau composite blanc esthétique. Dans les cas où la carie est très étendue ou qu’un ancien plombage métallique étendu doit être remplacé, des inlays en composite ou en céramique sont utilisés pour assurer une reconstruction plus résistante aux charges masticatoires. Afin de réaliser correctement des obturations ou des reconstructions esthétiques, il est fondamental d’isoler la dent avec un tissu en caoutchouc, ce qui permet de travailler dans un champ sec, nécessaire pour assurer une bonne adhésion de l’obturation à la dent et donc un succès à long terme.

Barrage en caoutchouc

Il s’agit d’un drap en latex d’une importance fondamentale pour l’isolation des dents lors de diverses thérapies : conservatrices, endodontiques, collage de restaurations prothétiques. Il se compose d’un drap, d’un crochet pour le stabiliser sur la dent et d’un arc métallique pour maintenir le drap tendu. Cet instrument permet une meilleure visibilité du champ, évite l’ingestion accidentelle d’instruments ou de produits chimiques, assure un champ sec nécessaire à une bonne adhésion des restaurations, empêche le contact de la salive ou du sang sur la dent et prévient la contamination bactérienne de la dent traitée.